— ‘ J’explore les liens sous toutes ses formes.

Anna Dubessy a 32 ans.
Elle est franco-espagnole, vit et travaille à Paris.
Elle a créé ARTDENOUER en décembre 2016.

Anna s’éprend à relier des idées antagonistes et à dépasser les contradictions.

Elle définit ARTDENOUER comme un processus dialogique qui uni le souple et le rigide, la tradition et le contemporain, le noeud marin du père et les sculptures de la fille, la complexité technique et la simplicité esthétique pour réinventer l’art le plus intime qui soit, le bijou.

Je relie corps et objet,

En matière de technique et de design, Anna pense ses bijoux comme des extensions du corps, fluides et vivantes, qui démontrerait par sa forme, la compréhension sublime de l’anatomie et du mouvement.

Ses recherches sont organiques. Elle utilise la paracorde – corde en nylon multibrins gainée, légère, robuste et élastique – pour explorer les lignes du corps féminin. Pouvant se plier à sa guise, la paracorde lui permet de souligner une forme ou de faire fusionner corps et bijou, telle une sculpture à porter.

Pour la série CLOSE-UP, Anna revisite trois noeuds ancestraux et les métamorphosent en créations hybrides, entre bijoux et objets d’art.Le noeud plat entoure le pouce comme le poignet. Le noeud de chaise se transpose en boucle d’oreilles aux contours organiques. Le noeud double se courbe pour épouser la forme de l’avant-bras.

Certains d’entre eux se déclinent en corde. D’autres sont forgés et plaqués en Or ou en Ruthénium par des artisans d’excellence, à Paris. Parce que changer la matière, change la perception du mouvement.

et j’honore ce qui nous relie. ‘

Après avoir été référencée chez Colette (Paris) et Isetan (Tokyo) en 2017 et fait partie de l’exposition de bijoux contemporains LOOT au Musée d’Arts et Design à New-York en 2018, Anna conçoit les Private Views ARTDENOUER comme des expériences complémentaires à son e-shop et à ce panel sélectif. Ici, elle rencontre ses clients et distribue ses créations sans intermédiaires.

portrait by LabelFamille
_MG_2330 2

© Laurent Depaepe (photographe) et Emilie Carlach (styliste)